PREPARATION SUSPENSIONS

I/ FOURCHE
A partir d'une simple fourche d'origine, nous pouvons bien évidement la rendre beaucoup plus performante,
mais également aussi compétitive qu'une fourche d'usine.

Les changements principaux de comportements d'une fourche ne dépendent que de ses composants internes,
à savoir : pistons, valves, clapets, aiguilles, ressorts et huile. En les adaptant à la morphologie du pilote et
à son style de pilotage, nous optimisons ses performances. Mais nous apportons également une plus grande plage de
réglages (compression et détente) et avec une précision beaucoup plus fine.

Notre Préparation Fourche inclue :

– Test initial au banc d'essai (voir rubrique « Banc d'Essai »),
– Démontage et Nettoyage complet,
– Changement des joints Spi,
– Remontage avec remplissage d'Huile de Haute Qualité,
– Mesure de la quantité d'huile nécessaire par rapport au volume d'air à laisser,
– Réassemblage,
– Test final au banc d'essai,
– Edition papier et/ou numérique du bilan du banc d'essai.


II/ AMORTISSEUR

Dans un amortisseur, même s'il est agencé différemment,
on retrouve les mêmes composants que dans une fourche.
Par contre son fonctionnement et son positionnent le rendent plus complexe.

- Quand la roue arrière remonte de 10 cm, le raccourcissement de l'amortisseur n'est pas de 10 cm comme sur une fourche.
On appelle ça le ratio du bras de levier.
- D'autre part cet amortisseur est placé entre le moteur et la roue qui fourni la traction, avec la partie supérieure de la
chaîne qui passe au dessus du point d'ancrage inférieur de l'amortisseur. A l'accélération, l'amortisseur va donc s'écraser.
C'est aussi un facteur important à prendre en compte. - D'ailleurs, pour un même pilote sur 2 motos de mêmes poids et géométrie,
le réglage de l'amortisseur devra être différent selon le type de moteur utilisé, à 2 ou 4 temps, à cause du couple supérieur de ce dernier.
Sur les 4 roues, les amortisseurs seront traités différemment selon qu'ils sont situés à l'avant ou à l'arrière,
mais également en fonction de la conception de la machine : 2x4 (traction ou propulsion) ou 4x4.

Une fois le réglage de l'amortisseur effectué, on passe à la fourche pour trouver le meilleur équilibre en statique et en
dynamique (accélération, freinage, nature et relief du terrain...).

Selon les fabricants de motos, les systèmes de biellettes sont très différents, parfois même absents.
Nous prenons en compte pour chaque machine, son propre ratio de bras de levier pour déterminer la force nécessaire du
ressort adapté au pilote.
Mais il est aussi primordial d'analyser la position du pilote sur sa moto. En effet, pour un même pilote,
les réglages seront différents selon que sa position est sur le réservoir, au milieu ou sur l'arrière de sa selle.

Notre Préparation Amortisseur inclue les mêmes prestations que la fourche.